Vous êtes ici : 
Les exactions de Firmin Mahé et sa bande
Décompte des exactions imputées à la bande de Firmin MAHE
[ zoom ]

Rien que pour le mois d'avril 2005, le GTIA 2 décompte les exactions suivantes dont est responsable la bande de coupeurs de route de Firmin MAHE :

  • 1 blessé et 2 femmes violées le 3 avril 2005,
  • 3 morts le 4 avril,
  • 2 morts et 1 blessé le 5 avril,
  • 3 morts le 8 avril,
  • 2 blessés le 11 avril
  • 1 mort et 2 femmes violées le 17 avril,
  • 8 morts dont 1 famille (4 morts [2 enfants, 1 mère de famille enceinte, 1 père de famille]) assassinée dans son campement le 21 avril,
  • 2 blessés le 23 avril,
  • 4 morts le 25 avril,
  • 1 mort et 3 blessés le 28 avril,
  • 2 blessés le 5 mai.

  • soit en 1 mois : 24 morts / 4 viols / 8 blessés
[ zoom ]

Les exactions perpétrées en avril 2005 par la bande de coupeurs de route de Firmin Mahé, ont eu pour conséquence de réduire considérablement le trafic routier jusqu'à déclencher une grève des transporteurs à Duekoué, point de départ des événements de Guiglo qui ont causé 14 morts à la fin avril. En même temps, l'approvisionnement des marchés a été suspendu dans la zone de confiance et dans le nord.

Retour en haut de page
09/12/2012
Procès Mahé : un militaire acquitté, trois autres condamnés avec sursis
08/12/2012
Affaire Firmin Mahé : pourquoi la Cour d'assises a bien jugé les 4 militaires accusés de meurtre
07/12/2012
La défense plaide l'humanité des soldats
05/12/2012
RFI : Affaire Firmin Mahé : «On a bien une confrontation entre la légalité et la légitimité»

Nous sommes des centaines à le soutenir dans cette terrible et humiliante épreuve.

Jean-Michel Monbelli-Valloire