la france empêtrée

la france empêtrée

Alors que l'armée française est secouée par la suspension du général Henri Poncet, à la suite de la mort d'un Ivoirien en mai 2005, un hommage officie

Vous êtes ici : 
Actualités
La France empêtrée en Côte-d'Ivoire

Lundi 7 novembre 2005

Un dépôt de gerbe et une minute de silence : hier (NDLR: 6 novembre 2005) à Bouaké, l'armée française a commémoré très sobrement la mort de neuf de ses soldats, il y a tout juste un an en 2004, dans cette ville du centre de la Côte-d'Ivoire tenue par les rebelles. Alors que l'armée française est secouée par la suspension du général Henri Poncet, à la suite de la mort d'un Ivoirien en mai, un hommage officiel sera rendu demain aux Invalides, à Paris.

L'attaque d'un camp de la force Licorne par l'aviation ivoirienne, le 6 novembre 2004, avait été le détonateur d'une grave crise qui s'est soldée par l'évacuation des ressortissants français. Un an plus tard, à peine 500 d'entre eux sont revenus, sur les 8 000 évacués alors. Il ne reste plus aujourd'hui que 3 000 Français pour plus de 4 000 soldats français dansle pays, alors qu'on en a compté jusqu'à 50 000 dans les années 80.

Ce sont, pour l'essentiel, des cadres et des petits patrons qui résident à Abidjan sous la protection de sociétés de sécurité privées. Souvent séparés de leurs familles, ils ont majoritairement quitté leurs villas des quartiers résidentiels pour se rapprocher de l'aéroport et de la base française. A ces Blancs il faut ajouter les binationaux franco-ivoiriens, qui n'ont souvent aucune attache en France. Sur les 10 000 Français enregistrés au consulat, près des deux tiers seraient des binationaux. Dans un pays toujours divisé, l'impasse politique reste totale. A l'issue de son mandat, qui a pris fin le 30 octobre, Laurent Gbagbo a été maintenu à la tête de l'Etat pour un an maximum par le Conseil de sécurité de l'ONU, au sein duquel la France «gère» le dossier ivoirien. Du coup, le président ivoirien joue l'apaisement avec Paris. Tout comme son disciple, le leader des «jeunes patriotes», Charles Blé Goudé, qui a, ce week-end, «humblement regretté les débordements» antifrançais de ses militants lors des événements de novembre 2004. Des dizaines de milliers de «jeunes patriotes» avaient alors riposté à la destruction par la France de l'aviation ivoirienne en saccageant les domiciles, les écoles et les entreprises des Blancs. Aucun mort n'avait été à déplorer côté français, mais plusieurs plaintes pour viol ont été déposées. En revanche, plusieurs dizaines d'Ivoiriens ont alors été tués, dont certains par l'armée française.

Thomas HOFNUNG - Libération - article du 7 novembre 2005

09/12/2012 + Procès Mahé : un militaire acquitté, trois autres condamnés avec sursis
"On n'est pas des salauds". C'est par ces mots qu'Eric Burgaud, ancien colonel des chasseurs alpins, a brièvement...
08/12/2012 + Affaire Firmin Mahé : pourquoi la Cour d'assises a bien jugé les 4 militaires accusés de meurtre
La Cour d'assises de Paris a prononcé vendredi un acquittement et de la prison avec sursis pour les quatre militaires français accusés du meurtre de...
07/12/2012 + La défense plaide l'humanité des soldats
Un fil rouge relie le "petit gradé" Ben Youssouf, pilote de blindé, le brigadier Schnier, son alter ego du 4e Régiment de chasseurs, l'adjudant-chef...
05/12/2012 + RFI : Affaire Firmin Mahé : «On a bien une confrontation entre la légalité et la légitimité»
En 2005, le colonel Cotard était porte-parole de la force Licorne à Abidjan. Il témoigne aujourd'hui au micro de Christophe Boisbouvier pour Rfi
30/11/2012 + Le Colonel Burgaud assume ses responsabilités de chef
Au troisième jour du procès de l'affaire Mahé, Nathalie Guibert pour Le Monde, retranscrit avec force et objectivité, les paroles du colonel Eric...
22/10/2012 - Afghanistan : blessures d'après-guerre
L'un s'est mis à brutaliser ses enfants. L'autre a sauté à la gorge d'un client au supermarché. Un troisième a tenté de se suicider. Pour les soldats...
22/10/2012 - Militaires - Traumatismes psychologiques - Témoignage
"PAPA, SI TU RETOURNES AU TRAVAIL, TU VAS ÊTRE MORT" Elle, est une jeune femme positive. Dans six mois, assure-t-elle, il ira mieux. Marie se tient...
22/10/2012 - L'aprés-guerre - Traumatisme de soldats - Témoignage
"SAUVER CE QUI RESTE. MON FILS EN MORCEAUX" Ce ne fut pas une déception, mais de la peur, que Josyane a ressentie quand son fils Bertrand lui a dit...
22/10/2012 - Traumatismes de militaires après-guerre - Témoignage
"VOUS VOYEZ LES ANCIENS DU VIETNAM: IL EST DANS CET ÉTAT". "Schizophrénie avec troubles hallucinatoires." Le diagnostic a été posé sur Pierre, un...
07/11/2005 - La France empêtrée en Côte-d'Ivoire
Alors que l'armée française est secouée par la suspension du général Henri Poncet, à la suite de la mort d'un Ivoirien en mai 2005, un hommage...
14/12/2005 - Bombardement de Bouaké: Poncet désigne l'entourage du président ivoirien
Dans cet article, Le Figaro reprend la depêche de l'AFP du mercredi 14 decembre 2005. L'article explique les révélations du général Poncet qui...
19/12/2005 - «Affaire Poncet» et bombardement de Bouaké - le procureur Ange Kessy à Paris
Le media Abidjan.net annonce dans le cadre de l'«Affaire Poncet» et du bombardement de Bouaké la visite du procureur Ange Kessy à Paris. Cela...
03/03/2011 - Violences en Côte-d’Ivoire - Déclaration de l’Union européenne (mars 2011)
Déclaration de la Haute Répresentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurite et vice-présidente de la...
22/07/2010 - Affaire Mahé : quatre militaires, dont un colonel, renvoyés devant les assises
Quatre militaires français, dont le colonel Eric Burgaud, sont renvoyés devant les assises pour le meurtre de Firmin Mahé en Cote d'Ivoire, le 13 mai...
26/07/2012 - La dette de la Côte-d'Ivoire a été effacée
A l'occasion de la visite de son président à Paris, la dette de la Côte-d'Ivoire a été effacée. Au menu des discussions également, le processus de...
04/09/2012 - L'armée et l'ordre en zones de conflits
Dans le Figaro du 4 septembre 2012, l’ancien commandant de la Force d’action terrestre explique les obstacles à l’envoi de l’armée pour...
05/01/2006 - Eclairage sur le général Poncet
Henri Poncet est accusé d'avoir donné la consigne implicite d'exécuter Firmin Mahé, ce jeune Ivoirien tué en mai 2005 par des soldats français. Ce...
13/04/2005 - Coupeurs de routes et "seigneurs de la guerre" font la loi
Le Monde publie un article expliquant en avril 2005 comment les Coupeurs de routes et "seigneurs de la guerre" font la loi dans l'Ouest de la...
Retour en haut de page