traumatismes militaires après-guerre

traumatismes militaires après-guerre

VOUS VOYEZ LES ANCIENS DU VIETNAM: IL EST DANS CET ÉTAT. Schizophrénie avec troubles hallucinatoires. Le diagnostic a été posé sur Pierre, un mois

Vous êtes ici : 
Actualités
Traumatismes de militaires après-guerre - Témoignage

Lundi 22 octobre 2012

"VOUS VOYEZ LES ANCIENS DU VIETNAM: IL EST DANS CET ÉTAT"
"Schizophrénie avec troubles hallucinatoires." Le diagnostic a été posé sur Pierre, un mois après son retour d'Afghanistan. Aujourd'hui, à 27 ans, il survit à Brest, dans un appartement qu'il a saccagé au cours de ses crises. L'ancien soldat refuse son traitement. Il s'est persuadé qu'il n'est pas malade. Il a déjà subi trois hospitalisations d'office. "L'Afghanistan, ce fut une partie de plaisir!", a-t-il répondu à l'interne des urgences la dernière fois.
C'est un père démuni qui parle de lui. Jacques, 60 ans, assiste impuissant à la chute de son fils. "Vous voyez les anciens du Vietnam: il est dans cet état. C'est un jeune qui vit dans un trou à rat. Les voisins sont régulièrement obligés d'appeler la police pour l'hospitaliser." Jacques sait que cette lutte peut durer encore de longues années. "Il a fermé la porte des soins. Il ne veut pas que ses parents soient là."
Pierre est rentré en octobre2008, juste après l'embuscade d'Uzbin, qui a, en août cette année-là, tué dix Français. "Le 8août, ce midi-là, j'ai reçu le seul appel de mon fils durant ses quatre mois et demi de mission. Il était sur la zone mais il m'a dit de ne pas m'inquiéter. Ils avaient dû avoir des consignes pour nous rassurer", se souvient son père. Pierre adorait son métier de soldat.
"Cet enfant n'était pas du genre à se plaindre", et pas trop scolaire. Il s'était engagé en 2006 juste après le bac, faute d'avoir été admis en BTS. Il avait servi au Tchad contre les rebelles soudanais. La mission s'était bien passée. "Il était très content de partir en Afghanistan. Il était boosté à fond", se souvient son père.
Plus que toute autre opération extérieure récente, celle-là a inquiété les familles. "Je craignais l'accident tous les jours. J'étais accroché à l'information sur cette guerre. Je pensais bien qu'on était dans une sale guerre avec tous les pièges que cela comporte. Je ne comprenais pas pourquoi mon fils était souriant de partir. Sauf la dernière semaine, où il a réalisé ce qui l'attendait." Aujourd'hui, Jacques ne lui voit "plus trop d'avenir".
Il ne veut plus entendre parler de l'Afghanistan. Le père a eu besoin d'aide et a été suivi par un médecin. "Moi aussi, j'ai changé." En revenant, Pierre s'est un peu confié. En Kapisa, il faisait partie d'une unité de reconnaissance. Pour tenir les nuits, les soldats se gavaient de Red Bull. La patrouille a été attaquée. "Les gars ont bien cru qu'ils allaient y passer. Il m'a demandé: "Tu sais ce que c'est de faire dans son pantalon?"
Un deuxième accrochage l'a peu après replongé dans la peur. De cet épisode, il a raconté: "On ne savait plus si on était dans un rêve, entre la réalité et la mort." Aujourd'hui, "je pense qu'ils ont été mis sous tension trop longtemps", conclut Jacques.
Juste après la "perm'" du retour, alors qu'il commençait un stage à l'école des sous-officiers, ce garçon qui ne téléphonait jamais à son père l'a appelé au secours. Pierre avait des hallucinations, entendait des ordres, des insultes. Les crises, depuis, se sont succédé. Puis le soldat s'est tu. "Ces jeunes n'ont pas envie de s'attaquer à leurs anciens chefs, de mettre l'armée en cause. Ils n'ont pas envie de remuer tout ça."
Ce qu'il vit a rappelé à Jacques un souvenir d'enfance. A l'aube des années 1960, il vivait à la ferme. "Des ouvriers agricoles avaient fait l'Indochine. Ma mère me disait de ne pas aller avec eux car ils étaient cinglés." Voici venus ceux d'Afghanistan. Cet ingénieur en retraite se décrit comme "ni pro ni antimilitaire". Simplement "déçu pour ce jeune qui croyait en son boulot". Car, juge-t-il, "l'armée n'assume pas ses fragiles".
Avec une invalidité reconnue à 60%, Pierre se trouve sans droits. Pour les médecins militaires, la maladie était là avant la mission. Pas question de lui accorder une pension. En 2010, il a accepté d'être réformé. Jacques vient d'engager une procédure. "L'armée doit savoir regarder ceux qui ont perdu quelque chose. Qu'on leur rende ce qu'on leur doit."

Nathalie Guibert - Le Monde - 22/10/2012

09/12/2012 + Procès Mahé : un militaire acquitté, trois autres condamnés avec sursis
"On n'est pas des salauds". C'est par ces mots qu'Eric Burgaud, ancien colonel des chasseurs alpins, a brièvement...
08/12/2012 + Affaire Firmin Mahé : pourquoi la Cour d'assises a bien jugé les 4 militaires accusés de meurtre
La Cour d'assises de Paris a prononcé vendredi un acquittement et de la prison avec sursis pour les quatre militaires français accusés du meurtre de...
07/12/2012 + La défense plaide l'humanité des soldats
Un fil rouge relie le "petit gradé" Ben Youssouf, pilote de blindé, le brigadier Schnier, son alter ego du 4e Régiment de chasseurs, l'adjudant-chef...
05/12/2012 + RFI : Affaire Firmin Mahé : «On a bien une confrontation entre la légalité et la légitimité»
En 2005, le colonel Cotard était porte-parole de la force Licorne à Abidjan. Il témoigne aujourd'hui au micro de Christophe Boisbouvier pour Rfi
30/11/2012 + Le Colonel Burgaud assume ses responsabilités de chef
Au troisième jour du procès de l'affaire Mahé, Nathalie Guibert pour Le Monde, retranscrit avec force et objectivité, les paroles du colonel Eric...
05/05/2005 - Côte-d'Ivoire - Attaque sur Logoualé en février 2005
Dans la matinée du 28 février 2005, une force irrégulière de "patriotes" auto-proclamés a attaqué un poste avancé rebelle à l’extrême ouest explosif...
05/05/2005 - Côte-d'Ivoire - Offensive gouvernementale en novembre 2004
Au début du mois de novembre 2004, le cessez-le-feu de dix-huit mois entre le gouvernement de Côte d’Ivoire et les rebelles basés au nord, ainsi que...
02/12/2004 - Relève des soldats français en Côte d'Ivoire - Michèle Alliot-Marie Sénat 2004
Déclarations au Sénat de Michèle Alliot-Marie le 2 décembre 2004 sur les questions de Côte-d’Ivoire en particulier sur la question d’une relève des...
02/12/2004 - Professionnalisme militaires français en Côte-d’Ivoire - Michèle Alliot-Marie - Sénat 2004
Déclarations au Sénat de Michèle Alliot-Marie le 2 décembre 2004 sur les questions de Côte-d’Ivoire en particulier sur le professionnalisme des...
22/10/2012 - Afghanistan : blessures d'après-guerre
L'un s'est mis à brutaliser ses enfants. L'autre a sauté à la gorge d'un client au supermarché. Un troisième a tenté de se suicider. Pour les soldats...
22/10/2012 - Militaires - Traumatismes psychologiques - Témoignage
"PAPA, SI TU RETOURNES AU TRAVAIL, TU VAS ÊTRE MORT" Elle, est une jeune femme positive. Dans six mois, assure-t-elle, il ira mieux. Marie se tient...
22/10/2012 - L'aprés-guerre - Traumatisme de soldats - Témoignage
"SAUVER CE QUI RESTE. MON FILS EN MORCEAUX" Ce ne fut pas une déception, mais de la peur, que Josyane a ressentie quand son fils Bertrand lui a dit...
22/10/2012 - Traumatismes de militaires après-guerre - Témoignage
"VOUS VOYEZ LES ANCIENS DU VIETNAM: IL EST DANS CET ÉTAT". "Schizophrénie avec troubles hallucinatoires." Le diagnostic a été posé sur Pierre, un...
07/11/2005 - La France empêtrée en Côte-d'Ivoire
Alors que l'armée française est secouée par la suspension du général Henri Poncet, à la suite de la mort d'un Ivoirien en mai 2005, un hommage...
14/12/2005 - Bombardement de Bouaké: Poncet désigne l'entourage du président ivoirien
Dans cet article, Le Figaro reprend la depêche de l'AFP du mercredi 14 decembre 2005. L'article explique les révélations du général Poncet qui...
19/12/2005 - «Affaire Poncet» et bombardement de Bouaké - le procureur Ange Kessy à Paris
Le media Abidjan.net annonce dans le cadre de l'«Affaire Poncet» et du bombardement de Bouaké la visite du procureur Ange Kessy à Paris. Cela...
03/03/2011 - Violences en Côte-d’Ivoire - Déclaration de l’Union européenne (mars 2011)
Déclaration de la Haute Répresentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurite et vice-présidente de la...
22/07/2010 - Affaire Mahé : quatre militaires, dont un colonel, renvoyés devant les assises
Quatre militaires français, dont le colonel Eric Burgaud, sont renvoyés devant les assises pour le meurtre de Firmin Mahé en Cote d'Ivoire, le 13 mai...
26/07/2012 - La dette de la Côte-d'Ivoire a été effacée
A l'occasion de la visite de son président à Paris, la dette de la Côte-d'Ivoire a été effacée. Au menu des discussions également, le processus de...
04/09/2012 - L'armée et l'ordre en zones de conflits
Dans le Figaro du 4 septembre 2012, l’ancien commandant de la Force d’action terrestre explique les obstacles à l’envoi de l’armée pour...
Retour en haut de page