en attendant justice

en attendant justice

Les six soldats français mis en cause dans le meurtre de Firmin Mahé ont été sanctionnés par le ministère.

Vous êtes ici : 
Actualités
En attendant la justice civile, les blâmes militaires

Jeudi 3 novembre 2005

On se souvient du sketch de Coluche sur la bavure : "Au bout de trente blâmes, on passe devant un conseil de discipline et on peut être dégradé ! Robert y s'en fout, il est pas gradé."

Gradé, le général Henri Poncet l'est plutôt deux fois qu'une et il n'a reçu hier qu'un "blâme du ministre" pour avoir falsifié des rapports, menti à ses chefs et couvert un homicide volontaire en Côte-d'Ivoire. Il lui en manque sans doute encore vingt-neuf autres pour passer devant un "conseil d'enquête" et courir le risque d'être dégradé...

Déjà suspendu, ce général quatre étoiles va quitter son commandement de la région Terre Sud-Ouest et rejoindre sa nouvelle affectation de "chargé de mission" auprès de la Direction du renseignement militaire (DRM). Un placard, certes, mais pas forcément inconfortable.
Son adjoint en Côte-d'Ivoire, le général Renaud de Malaussène, est lui aussi "blâmé" et débarqué de son commandement de la brigade alpine. Au Kosovo depuis un mois, il va rentrer précipitamment en France pour prendre un poste administratif à Lyon.
Les trois militaires impliqués dans le meurtre et leur chef de corps, vont être traduits devant un "conseil d'enquête", avant d 'être sanctionnés. Ces décisions sont internes à l'armée et les six militaires concernés vont devoir répondre de leurs actes devant la justice. "La sanction est très lourde. Il n'y a pas de mansuétude", s'est défendu hier le chef d' état-major des armées qui a rendu hommage aux qualités militaires du général Poncet, lors de des événements de novembre 2004 en Côted'Ivoire.
"e ne leur ai pas demandé leur démission et ils tireront eux -mêmes les conclusions" a- t- il précisé. Pourtant, "ll y a rupture de confiance et la confiance ne se donne qu'une fois" Trois jours après les faits, le général Bentégeat s'était rendu en visite en Côte-d'Ivoire et son subordonné ne lui avait alors rien confié, même en privé.
Officier très contesté pour ses méthodes, le général Poncet a-t-il laissé s'installer un climat propice aux dérapages ?

Interrogé sur les raisons du geste criminel des soldats, le général Bentégeat a expliqué hier que "ans leur esprit, il valait mieux que Mahé disparaisse" Le peloton du 4e chasseurs, "rès impliqué auprès des populations" était présent depuis trois mois dans une zone terrorisée par une bande de "coupeurs de routes". D'où la tentation de "faire justice soi-même", alors que les autorités ivoiriennes venaient de relâcher Mahé. Mais, comme le dit le patron de l'armée de terre, le général Thorette, "l'éthique ne peut pas être une variable d'ajustement".

Jean-Dominique MERCHET - Libération

09/12/2012 + Procès Mahé : un militaire acquitté, trois autres condamnés avec sursis
"On n'est pas des salauds". C'est par ces mots qu'Eric Burgaud, ancien colonel des chasseurs alpins, a brièvement...
08/12/2012 + Affaire Firmin Mahé : pourquoi la Cour d'assises a bien jugé les 4 militaires accusés de meurtre
La Cour d'assises de Paris a prononcé vendredi un acquittement et de la prison avec sursis pour les quatre militaires français accusés du meurtre de...
07/12/2012 + La défense plaide l'humanité des soldats
Un fil rouge relie le "petit gradé" Ben Youssouf, pilote de blindé, le brigadier Schnier, son alter ego du 4e Régiment de chasseurs, l'adjudant-chef...
05/12/2012 + RFI : Affaire Firmin Mahé : «On a bien une confrontation entre la légalité et la légitimité»
En 2005, le colonel Cotard était porte-parole de la force Licorne à Abidjan. Il témoigne aujourd'hui au micro de Christophe Boisbouvier pour Rfi
30/11/2012 + Le Colonel Burgaud assume ses responsabilités de chef
Au troisième jour du procès de l'affaire Mahé, Nathalie Guibert pour Le Monde, retranscrit avec force et objectivité, les paroles du colonel Eric...
14/12/2005 - Bombardement de Bouaké: Poncet désigne l'entourage du président ivoirien
Dans cet article, Le Figaro reprend la depêche de l'AFP du mercredi 14 decembre 2005. L'article explique les révélations du général Poncet qui...
19/12/2005 - «Affaire Poncet» et bombardement de Bouaké - le procureur Ange Kessy à Paris
Le media Abidjan.net annonce dans le cadre de l'«Affaire Poncet» et du bombardement de Bouaké la visite du procureur Ange Kessy à Paris. Cela...
03/03/2011 - Violences en Côte-d’Ivoire - Déclaration de l’Union européenne (mars 2011)
Déclaration de la Haute Répresentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurite et vice-présidente de la...
22/07/2010 - Affaire Mahé : quatre militaires, dont un colonel, renvoyés devant les assises
Quatre militaires français, dont le colonel Eric Burgaud, sont renvoyés devant les assises pour le meurtre de Firmin Mahé en Cote d'Ivoire, le 13 mai...
26/07/2012 - La dette de la Côte-d'Ivoire a été effacée
A l'occasion de la visite de son président à Paris, la dette de la Côte-d'Ivoire a été effacée. Au menu des discussions également, le processus de...
04/09/2012 - L'armée et l'ordre en zones de conflits
Dans le Figaro du 4 septembre 2012, l’ancien commandant de la Force d’action terrestre explique les obstacles à l’envoi de l’armée pour...
05/01/2006 - Eclairage sur le général Poncet
Henri Poncet est accusé d'avoir donné la consigne implicite d'exécuter Firmin Mahé, ce jeune Ivoirien tué en mai 2005 par des soldats français. Ce...
13/04/2005 - Coupeurs de routes et "seigneurs de la guerre" font la loi
Le Monde publie un article expliquant en avril 2005 comment les Coupeurs de routes et "seigneurs de la guerre" font la loi dans l'Ouest de la...
Retour en haut de page