trois soldats arrêtés

trois soldats arrêtés

Dans l'Express du mardi 29 novembre 2005: Trois soldats ont été placés en garde à vue à Paris dans le cadre de l'affaire Mahé, du nom de l'Ivoirien

Vous êtes ici : 
Actualités
Trois soldats arrêtés - Affaire Mahé

Mardi 29 novembre 2005

Trois soldats ont été placés en garde à vue à Paris dans le cadre de "l'affaire Mahé", du nom de l'Ivoirien tué après avoir été arrêté par les troupes françaises à Abidjan. Les hommes, dont l'identité n'a pas été dévoilée, ont été interpellés par les enquêteurs de la brigade criminelle saisis par la juge du tribunal aux armées de Paris, Brigitte Raynaud, chargée d'une l'information judiciaire contre X depuis le 17 octobre.

Firmin Mahé, un Ivoirien présenté par les militraires français mis en cause comme un "coupeur de route", un bandit de grand chemin responsable de meurtres et de viols, est mort étouffé par des soldats de l'armée française dans un véhicule blindé le 13 mai 2005, selon un rapport d'enquête remis début novembre au ministère français de la Défense.
Selon le document, le général Poncet "a été informé des faits, mais ne les a pas portés à la connaissance de ses autorités hiérarchiques". A l'annonce de cette affaire, trois cadres de l'armée avaient été suspendus, le général Poncet, le colonel Eric Burgaud et un adjudant-chef. La qualification d'homicide volontaire a été retenue par la justice. L'information judiciaire a pour objectif d'établir la qualification définitive, inférieure ou égale à celle retenue dans un premier temps.

La France maintient 4000 soldats en Côte d'Ivoire dans la force Licorne, aux côtés de plus de 7000 Casques bleus engagés dans l'opération similaire des Nations unies (Onuci), pour empêcher une reprise des violences dans cette nation coupée en deux depuis septembre 2002 par une rébellion armée. Le tribunal aux armées de Paris est la seule juridiction habilitée à instruire et à juger des affaires impliquant des militaires français en poste à l'étranger.

Valentine Piedelièvre - L'Express.fr

09/12/2012 + Procès Mahé : un militaire acquitté, trois autres condamnés avec sursis
"On n'est pas des salauds". C'est par ces mots qu'Eric Burgaud, ancien colonel des chasseurs alpins, a brièvement...
08/12/2012 + Affaire Firmin Mahé : pourquoi la Cour d'assises a bien jugé les 4 militaires accusés de meurtre
La Cour d'assises de Paris a prononcé vendredi un acquittement et de la prison avec sursis pour les quatre militaires français accusés du meurtre de...
07/12/2012 + La défense plaide l'humanité des soldats
Un fil rouge relie le "petit gradé" Ben Youssouf, pilote de blindé, le brigadier Schnier, son alter ego du 4e Régiment de chasseurs, l'adjudant-chef...
05/12/2012 + RFI : Affaire Firmin Mahé : «On a bien une confrontation entre la légalité et la légitimité»
En 2005, le colonel Cotard était porte-parole de la force Licorne à Abidjan. Il témoigne aujourd'hui au micro de Christophe Boisbouvier pour Rfi
30/11/2012 + Le Colonel Burgaud assume ses responsabilités de chef
Au troisième jour du procès de l'affaire Mahé, Nathalie Guibert pour Le Monde, retranscrit avec force et objectivité, les paroles du colonel Eric...
20/11/2012 - FRCI Côte-d'Ivoire - Violation des droits humains
Les Forces Républicaines de Côte d'Ivoire (connues sous l'abréviation FRCI) qui constituent l'armée nationale, ont commis de multiples violations des...
05/03/2005 - Chroniques d’une Côte-d’Ivoire perdue
L’ancien porte-parole de la Force Licorne, Georges Peillon dit Georges Neyrac, jette un regard critique sur la guerre qui déchire la Côte d’Ivoire....
07/11/2004 - Interview du général BENTEGEAT: Engagement de la force Licorne
Le 7 novembre 2004, le général Bentegeat répond dans une interview sur TV5 en expliquant le rôle de la force Licorne en complément et en soutien aux...
29/11/2005 - Trois soldats arrêtés - Affaire Mahé
Dans l'Express du mardi 29 novembre 2005: Trois soldats ont été placés en garde à vue à Paris dans le cadre de "l'affaire Mahé", du nom de l'Ivoirien...
03/11/2005 - En attendant la justice civile, les blâmes militaires
Les six soldats français mis en cause dans le meurtre de Firmin Mahé ont été sanctionnés par le ministère.
19/10/2005 - COTE D'IVOIRE - Alliot-Marie suspend un général
Dans le Petit Journal du - article du 19 octobre 2005: Trois militaires français, dont l'ancien commandant de l'opération "Licorne" en Côte...
28/10/2005 - Affaire Poncet - Paris tente de calmer le jeu
Les autorités militaires tentent de calmer concernant le meurtre présumé d'un Ivoirien par des soldats français en Côte-d'Ivoire, qui a provoqué la...
20/10/2005 - Suspension du général Poncet
Le Patriote explique le 20 octobre 2005 pourquoi la ministre Michele Alliot-Marie a estimé que c’était nécessaire de limoger les militaires.
20/10/2005 - Côte-d'Ivoire: Suspension de Poncet mécontente les Français
Selon Abidjan.net, le 20/10/2005, la suspension du général Poncet, ancien commandant des troupes françaises en Côte-d'Ivoire, laisse indifférent les...
19/10/2005 - Général Poncet : une suspension qui secoue l’armée
Le site www.armees.com retranscrit un article du journal Le Monde sur la suspension du général Poncet et des autres militaires impliqués dans...
18/10/2005 - Suspension d'un général français : une information judiciaire a été ouverte
La suspension du général Poncet - juste nommé général trois étoiles - et des autres militaires impliqués fait scandale sur la place publique. On...
06/11/2012 - Côte d'Ivoire : découverte de fosses communes
  ABIDJAN, Côte d'Ivoire (Sipa-AP) -- De nouvelles fosses communes ont été découvertes en Côte...
18/10/2005 - Le général Poncet est suspendu
L’ancien chef de l’opération Licorne en Côte-d’Ivoire aurait couvert la mort suspecte d’un Ivoirien interpellé par des soldats français en mai...
25/03/2005 - L'instabilite en Côte-d'Ivoire menace le processus de paix en mars 2005, l'attaque de Logouale
L'instabilite en Cote-d'Ivoire, retour sur l'attaque de Logouale - article du Monde en mars 2005
13/04/2005 - Ce qu'a vraiment fait la France en Côte-d'Ivoire à Abidjan en 2004
L’armée française a-t-elle fait un usage disproportionné de la force lors des affrontements d’Abidjan en novembre 2004 ? Les forces françaises...
Retour en haut de page