lettre d'un colonel réserve ministre défense au colonel burgaud

lettre d'un colonel réserve ministre défense au colonel burgaud

Lettre d'un colonel de réserve à la ministre de la défense MAM : L'éthique militaire doit être partagée par les politiques afin que ceux qui agissent dans la complexité d'un conflit politico-militaire.

Vous êtes ici : 
Témoignages
Lettre d'un colonel de réserve à la ministre de la défense

Lundi 19 novembre 2012

"Madame la ministre,

Vous avez décidé, à grands renforts de publicité médiatique, de relever de leurs fonctions deux officiers généraux, un colonel et un sous-officier avant même d'avoir reçu les conclusions de l'enquête de commandement effectuée par votre ministère et faisant fi de toute présomption d'innocence.

Si nous désapprouvons les faits, à partir des éléments dont nous disposons par médias interposés, nous ne pouvons que regretter vivement la manière dont cette triste affaire a été gérée.

Les difficultés importantes dans lesquelles se trouve actuellement l'armée française en Côte-d'Ivoire, livrée à elle même faute de direction politique pour gérer les violences dont patissent les populations, l'absence totale d'Etat de droit dans un pays pourtant souverain, l'incurie de l'ONU qui pourrait être accusée de non assistance à personnes en danger tant elle reste dans ses camps ou dans ses blindés, ainsi que l'inefficacité totale de la police locale et de la police internationale n'ont absolument pas été pris en compte dans les décisions que vous avez prises.

Vous allez conduire l'armée à une perte de confiance dans sa hiérarchie. Le risque d'un engagement militaire doit être assuré du bas en haut de cette hierarchie – jusqu'à votre niveau. L'adjudant-chef risquait quotidiennement sa vie pour en sauver d'autres – en avez vous conscience ?

L'éthique militaire doit être partagée par les politiques afin que ceux qui agissent dans la complexité d'un conflit politico-militaire insoluble soient confortés dans leur action.

Vous les avez abandonnés au lieu de les soutenir tout en reconnaissant qu'une possible erreur avait été commise".

Et aussi...
08/12/2012 - Témoignage de soutien
Eric ta dignité et ton courage t'honorent ainsi que ta famille à laquelle on pense tout particulièrement.
07/12/2012 - Témoignage d'une amie
La chaine de commandement ne s'arrête pas au colonel Burgaud.
07/12/2012 - Témoignage d'un ami
Si je devais illustrer la droiture par quelqu'un, c'est toi, Eric,
07/12/2012 - Témoignage d'un ancien officier d'infanterie
Votre situation ne peut qu'interpeler tous ceux qui parmi nous sont dans des chaines de commandement avec des lourdes responsibilites militaires ou...
07/12/2012 - Témoignage d'une amie
Il ne faut pas déplacer le problème sur des exécutants qui ont fait leur devoir, celui d'obéir à un ordre, certes terrible, mais salvateur pour les...
07/12/2012 - Témoignage d'une amie
Tu as assumé, protégé tes subordonnés quand tant d'autres se sont défilés.
07/12/2012 - Témoignage de soutien
Cette sale affaire rehausse ta dignité, et montre que tu restes un homme debout et valeureux, noble devant la mission et le respect à la parole...
07/12/2012 - Témoignage d'un ancien de St Cyr
Comme beaucoup de nos camarades, je remercie la providence de m'avoir épargné d'être placé dans une telle situation de choix.
07/12/2012 - Témoignage de soutien d'un ami
Mon cher Eric Ma chère Flo Je ne souhaite qu'une chose, c'est que le mot "FIN" puisse être inscrit ce soir, sur ces moments douloureux que vous...
07/12/2012 - Témoignage de Monsieur Hervé Doussau
Cette audience a plongé la cour et les jurés dans la vérité terrible de ces cas de conscience. Elle les a sortis de Paris, de l'ignorance de ces...
Retour en haut de page